La Tunisie continue de lutter contre le coronavirus et a fait de grands progrès dans sa stratégie de contrôle de la pandémie des sols et depuis elle mène une guerre contre le virus depuis quelques mois. En effet et sans aucun doute cette crise provoquée par la pandémie mondiale de coronavirus a créé un environnement commercial extrêmement difficile. Les entreprises sont confrontées à de nombreux nouveaux défis, notamment la fermeture des frontières internationales, la fermeture de magasins physiques et l'isolement des personnes chez elles.

Du coup le comportement des consommateurs a été contraint de changer immédiatement, et ce à grande échelle. Avant la crise des coronavirus, malgré l'augmentation du débit des transactions électroniques ces dernières années, et les mesures gouvernementales pour encourager le secteur, le commerce électronique se développe encore progressivement.

Le e-commerce tunisien est en croissance, mais reste moins dynamique que les principaux marchés africains. En tant que tel, le e-commerce représente 0,16% des échanges de biens et services. Cependant, il est important de noter que l’Institut tunisien de la consommation ne prend pas en compte les transactions de paiement à la livraison, qui représenteraient 70% des ventes en ligne, comme des commandes en ligne.

Le commerce électronique en Tunisie est une industrie dynamique. La Tunisie compte environ 1 150 sites de commerce électronique, compte 7,55 millions d'internautes et a réalisé un chiffre d'affaires de 170 millions de dinars grâce aux transactions électroniques. Le réseau tunisien lui-même est devenu un marché et les habitudes d'achat tunisiennes évoluent. Les consommateurs connectés laissent souvent des traces numériques de leurs comportements, préférences et intérêts, ce qui se traduit par de vastes quantités de données à portée de main.

Les achats en ligne continuent d'augmenter jour après jour. De plus, la capacité de livraison actuelle semble saturée : les e-commerçants et les transporteurs coopèrent avec de petites équipes, et la demande de demande augmente.

Face à la crise des coronavirus, de nouvelles applications numériques ont été développées à travers le monde pour réduire l'impact de la pandémie. Le numérique a joué un rôle de premier plan dans la lutte contre ce fléau et dans les organisations qui y répondent. Le télétravail, l'enseignement à distance, les robots, les drones et le commerce électronique sont devenus des armes contre cette épidémie. Et si cette crise changeait nos habitudes de consommation ?

Dans tous les cas, cette crise liée à la propagation de la pandémie a mis le commerce électronique tunisien à son apogée. Certaines personnes ont même créé une page Facebook pour vendre des désinfectants, des masques, etc. En effet, le commerce électronique est le plus grand gagnant de cette crise.

Le E-commerce et les nouvelles habitudes des consommateurs tunisiens :

De nombreux facteurs ont incité les consommateurs tunisiens à adopter cette nouvelle formule pour acheter ce dont ils ont besoin : gain de temps, réduction des déplacements, livraison à domicile, formule préférentielle etc. De plus, de plus en plus d'appareils électroniques peuvent être utilisés pour vérifier les devis et passer des commandes en ligne : ordinateurs portables ou de bureau, téléphones intelligents, tablettes, etc.

Concernant les moyens de paiement, nous sommes à nouveau conscients que de plus en plus d'internautes tunisiens utilisent des cartes bancaires ou des cartes E-dinar pour faire leurs courses. Mais il y a encore beaucoup de gens qui choisissent le paiement à la livraison.

Ces nouvelles habitudes permettent aux internautes d'éviter les files d'attente sur place, économisant ainsi du temps et améliorant le confort ; pour les bureaux et les comptoirs de paiement, cela peut réduire le nombre de citoyens devant payer des factures et simplifier les services et les prestations.

Quels sont les avantages du e-commerce ?

De nombreux utilisateurs ont rapidement réalisé que l'achat de produits directement en ligne présente un avantage très important. Pour les marques et les entreprises, ils utilisent les différents avantages offerts par ce programme pour attirer de plus en plus de clients et fidéliser leurs clients existants. Lorsqu'on lui a demandé, voici la réponse du client aux raisons qui l'ont incité à acheter de plus en plus en ligne :

·        Moins de déplacement : gagner du temps et des efforts, mais réduire les coûts de transport.

·        Des prix attractifs : De nombreuses marques publient régulièrement des offres intéressantes sur leurs sites Web et beaucoup offrent la livraison gratuite.

·        Un grand choix de produits : Les produits qui ne peuvent être trouvés sur Internet aujourd'hui sont rares. Qu'il s'agisse de vêtements, d'accessoires ou même de nourriture, il y a de tout, et de plus en plus de sites Internet propose des produits très spéciaux.

·        Pouvoir faire une commande à tout moment : Nous vivons dans une société où productivité rime souvent, et cela prend beaucoup de temps au bureau, alors que nous sommes occupés au rythme de la vie. Par conséquent, nous ne pouvons pas toujours avoir le temps de faire des achats, nous pouvons donc faire des achats en ligne peu importe quand et où, de jour comme de nuit.

·        Possibilité de comparer les prix et les produits : Les sites proposent des fiches produits très détaillés, et vous pouvez facilement comparer les devis et les prix sans aucune pression avant de choisir le produit qui vous convient le mieux.

En théorie, les boutiques en ligne de toutes tailles devraient bénéficier du changement de comportement des consommateurs vers les achats en ligne car elles peuvent déjà bien répondre à la demande croissante de biens et de services. Cependant, il reste encore de nombreux défis à surmonter. Il existe également des problèmes de chaîne d'approvisionnement et de livraison de produits, et les entreprises ont commencé à devenir avisées et peuvent les résoudre grâce à l'innovation. Pour les entreprises, un facteur limitant plus important peut être le niveau de préparation de leurs offres de commerce électronique. Si leur plate-forme en ligne ne peut pas offrir une expérience utilisateur compétitive, elle ne pourra peut-être pas attirer, satisfaire ou fidéliser les clients.

En conclusion, alors que le monde est affecté par la pandémie de coronavirus, le comportement des utilisateurs est obligé de changer et les acheteurs se connectent de plus en plus en ligne. Les sites de commerce électronique peuvent profiter de cette évolution, mais uniquement si les clients les trouvent en premier. Si la stratégie consiste à s'adapter à notre nouvel environnement, les entreprises devraient envisager de maintenir leurs investissements dans l'analyse, le marketing en ligne et le contenu en ligne pour rester compétitives et répondre aux besoins des acheteurs. En ces temps incertains, il existe encore des opportunités. Il suffit d'adopter une façon de penser et des méthodes légèrement différentes, ainsi qu'une attitude positive.